France Créative salue les déclarations de Tim Cook, PDG d’Apple, en visite en France

France Créative salue les déclarations du PDG d’Apple, Tim Cook, qui en visite en France a déclaré dans une interview au quotidien « Le Figaro » du 7 février[1] que : « la France (…) est le meilleur endroit pour découvrir et discuter avec tous les musiciens, les graphistes, les designers ou les photographes qui utilisent nos produits. Il y a une telle énergie créatrice. ».

Oui, la France est créative !

Comme l’a montré notre étude d’octobre 2015 réalisée par le cabinet EY[2], les industries culturelles et créatives en France ont représenté 83,6 milliards d’euro de revenus directs et indirects pour l’économie nationale en 2013, soit plus que l’automobile ou le luxe.

Par ailleurs, l’économie de la culture et de la création emploie plus d’1,3 millions de personnes sur l’ensemble du territoire.

Contact presse : contact@francecreative.fr

[1] « Tim Cook : « L’intelligence artificielle rend l’iPhone encore meilleur » », Interview parue dans « Le Figaro » du 7 février 2017.

[2] « Création sous tension », 2ème panorama de la culture et de la création en France, octobre 2015.

Découvrez l’étude Italia Creativa

Italia Creativa et EY dévoilent le 2ème Panorama de l’économie de la culture et de la création en Italie.

Ce Panorama réaffirme la contribution des secteurs culturels et créatifs à la croissance économique et à la création d’emplois en Italie.

Les onze secteurs analysés par EY (architecture, arts, arts visuels, audiovisuel, livre, musique, publicité, spectacle vivant, journaux et magazines, radio, jeu vidéo) ont représenté 47,9 milliards d’euros de revenus et 1,02 million d’emplois.

Pour aller plus loin, consultez le communiqué de presse de la CISAC (en anglais) et le panorama.

La culture et la création dans le monde

1er panorama de l’économie de la culture et de la création dans le monde

EY_Cultural_Times_2015_couvLa Cisac, Confédération internationale des sociétés d’auteurs, publie la première étude sur le poids de la culture et de la création dans l’économie mondiale.

Rédigé par le cabinet EY, ce panorama évalue le poids de la culture et de la création dans le monde à 2 250 milliards de dollars de revenus, représentant 3% du PIB mondial.

L’emploi, dans ces secteurs, représente 29,5 millions d’emplois, soit 1% de la population active mondiale.

Ce panorama mondial s’inscrit dans la continuité des études réalisées par EY sur le poids économique de la culture en France en 2013 et 2015 (www.francecreative.fr) et en Europe en 2014 (www.creatingeurope.eu).

Consulter l’étude

 

Dotés d’une forte implantation territoriale, pionniers des usages et de l’économie numériques, créateurs d’emplois variés, nombreux et générateurs d’une importante valeur économique, les secteurs culturels et créatifs constituent une chance pour l’avenir et le rayonnement des pays émergents comme des pays développés.
panorama_monde_revenus_emplois

 

FOCUS MUSIQUE

panorama_monde_musique_revenus_emplois

Quelle que soit la région du monde, le secteur musical (spectacle vivant, musique enregistrée et numérique) est toujours dans le peloton de tête des créateurs d’emplois.
Il est le premier secteur de la création à avoir effectué sa conversion numérique.

« L’étude de la Cisac nous rappelle que la culture est un levier de développement essentiel dans les pays du Sud comme dans ceux du Nord. Mais si l’on veut que la diversité culturelle soit une réalité, les centaines de milliers d’artistes des pays en développement doivent pouvoir vivre de leur création, grâce à la mise en place d’un droit d’auteur effectif et efficace. » Jean-Noël Tronc, Directeur général de la Sacem, administrateur de la Cisac, Vice-Président de la Coalition pour la diversité culturelle.

Le 2ème Panorama EY-France Créative souligne la croissance et le poids des 10 secteurs culturels et créatifs

France Créative et EY dévoilent le 2ème Panorama de l’économie de la culture et de la création en France.

Ce Panorama réaffirme la contribution des secteurs culturels et créatifs à la croissance économique et à la création d’emplois en France.

Les dix secteurs analysés par EY (arts visuels, musique, spectacle vivant, cinéma, télévision,radio, jeu vidéo, livre, presse, publicité et communication) ont représenté, en 2013, 83,6 milliards d’euros de revenus et 1,3 million d’emplois.

Croissance au cœur de l’économie française

Selon Marc Lhermitte, associé EY et auteur de l’étude : « Les industries culturelles et créatives restent une force indéniable de l’économie française. Nos créateurs, producteurs, techniciens et entrepreneurs rayonnent à l’international et sont autant d’ambassadeurs de l’attractivité de la France ».

En augmentation de 1,2% par rapport à la 1ère étude (publiée en octobre 2013), les dix secteurs ont enregistré, malgré la crise touchant certains de ces métiers, une croissance supérieure au reste de l’économie française (+0,9% sur la même période). Cette croissance s’illustre, par exemple, dans la dynamique des festivals, du tourisme culturel et du design « made in France ».

Avec 1,3 million d’emplois, les industries culturelles et créatives représentent plus du double des emplois liés à la production automobile et 8 fois ceux du secteur de la chimie.

L’étude souligne que les arts visuels, la musique et le spectacle vivant sont les 3 principaux employeurs de l’économie culturelle, avec 64% du total des effectifs. Au total, ce sont plus de 982 métiers – pour la plupart non-délocalisables – qui ont été recensés dont 52% dans la création, 28% dans la diffusion et 20% dans la production.

Capitales pour le rayonnement de la France à l’international, les industries culturelles et créatives sont à la fois puissamment exportatrices (2,7 milliards d’euros en 2013) et des relais de renouvellement urbain, du tourisme et de l’attractivité des territoires. Le 2ème Panorama présente 18 cas territoriaux qui redéfinissent la géographie culturelle et économique française.

Une économie en transformation

Les offres numériques, qui elles-mêmes explosent, sont loin de compenser la perte des revenus issus des circuits traditionnels. A titre d’exemple, l’augmentation des ventes et recettes numériques (e-books, streaming, téléchargements, recettes publicitaires en ligne, VoD), estimée à +214 millions d’euros entre 2011 et 2013, ne permet pas d’équilibrer les 716 millions d’euros de pertes enregistrées par les secteurs de la musique, de la presse, de l’audiovisuel et du livre sur les ventes de CDs, DVDs, livres papier et journaux et magazines.

Par ailleurs, le recul du soutien public, marqué par une baisse continue de la contribution de l’Etat à la Culture entre 2010 et 2013 (de 1,6% par an), peut remettre en question la place de la culture comme relais d’attractivité des territoires.

L’étude souligne enfin que l’enjeu principal reste la répartition de la valeur entre acteurs traditionnels, producteurs de contenu créatif et média numérique.

France Créative rappelle ainsi « La culture et la création sont une chance pour notre pays, pour tous les pays. Cette étude illustre la nécessité de soutenir nos secteurs pour confirmer et développer leur potentiel social et économique ».

L’étude intégrale est téléchargeable sur le site www.francecreative.fr et sur le site www.ey.com/FR/ICC.

France Créative salue la publication de l’étude EY « Les secteurs culturels et créatifs européens, générateurs de croissance »

Paris, le 2 décembre 2014

Cette étude, commandée par le Groupement européen des sociétés d’auteurs et de compositeurs (GESAC), et soutenue par 18 organisations partenaires s’inscrit dans la continuité du le Premier Panorama des Industries Créatives et Culturelles en France, paru en novembre 2013, tant pour sa méthodologie que pour ses conclusions.

Elle souligne de nouveau l’importance de la culture et de la création dans l’économie européenne.

Avec près de 536 milliards d’euros de valeur et 7,1 millions d’emplois, les industries de la culture et de la création sont un atout majeur pour la croissance, l’emploi et la compétitivité dans l’UE des 28.

Les partenaires de France Créative se réjouissent que cette étude démontre par un travail exhaustif à l’échelle européenne, que la culture et la création constituent l’une des solutions à la crise notamment économique que connaît le continent européen.

Ils appellent les instances européennes à tirer les conclusions de ce travail dans les orientations futures de leurs politiques publiques et industrielles.

 

Contact :
Mathilde Gaschet – 01 47 15 45 93/ mathilde.gaschet@sacem.fr

France Créative est une plateforme qui regroupe des acteurs des secteurs culturels et créatifs : l’ADAGP (Société des auteurs dans les arts graphiques et plastiques), l’Adami (Société civile pour l’administration des droits des artistes et musiciens interprètes), l’Association de la Presse d’Information Politique et Générale (Association IPG), l’Association des Agences-Conseils en Communication (AACC), Audiens, la CSDEM (Chambre syndical des éditeurs de musique), l’ESML (Association des éditeurs de services de musique en ligne), la FNAC, l’INA (Institut national de l’audiovisuel), le Prodiss (Syndicat national des producteurs, diffuseurs et salles de spectacles), la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique), la SAIF (Société des Auteurs des arts visuels et de l’Image Fixe), la SCAM (Société civile des auteurs multimédia), le SNE (Syndicat national de l’édition), le SNEP (Syndicat national de l’édition phonographique ), le SNJV (Syndicat national du jeu vidéo), la SPPF (Société civile des producteurs phonographiques), le SPCS (Syndicat de la presse culturelle et scientifique), la SRF (Société des réalisateurs de films), l’UPFI (Union des producteurs phonographiques français indépendants).

> Consultez l’étude

Ce qu’il faut retenir (synthèse à télécharger)

 

Indochine : les coulisses d’une tournée.

33 ans et 12 albums après sa création, le groupe Indochine parcours les routes de l’Hexagone avec toujours le même succès. Et le « Black city tour », l’une des plus grosses tournées actuelles de l’hexagone, se parachève par deux dates exceptionnelles au Stade de France les 27 et 28 juin 2014. Et s’il n’existe pas de succès sans chansons, il n’existe aucune tournée sans une famille ambulante de métiers multiples, indispensables pour faire vivre la musique !

Derrière Nicola Sirkis, le chanteur et leader du groupe à la longévité rare, ils ne sont pas que 5 musiciens, loin de là ! Pour ses 3h de concerts, le chanteur s’appuie sur une armée de 140 personnes qui travaille du matin au soir pour monter un show unique. « On peut toujours faire de la musique, mais pas de concert, sans énergie. Et avec ces nombreux métiers, une tournée c’est une économie de marché énorme qui fait vivre beaucoup de gens. »


Indochine, les dessous d’une tournée – Episode… par SACEM


Indochine, les dessous d’un concert – Episode 2… par SACEM


Indochine, les dessous d’un concert – Episode 3… par SACEM


Indochine, les dessous d’un concert – Episode 4… par SACEM


Indochine, les dessous d’un concert – Episode 5… par SACEM

Industries créatives UK en chiffres

Les industries créatives représentent 71.4 milliards de livres au sein de l’économie anglaise chaque année, générant près de 8 millions de livres par heure.

D’autre part, les emplois des industries créatives ont augmenté de 8,6% entre 2011 et 2012, en comparaison au reste de l’économie anglaise dont la croissance a atteint seulement 0,7%.

De nouveaux chiffres du Département des Média, de la Culture et du Sport, montrent que les industries créatives sont le secteur qui a prospéré le plus vite.

Consultez le Rapport « Creative Industries Economic Estimates January 2014 »

France Créative salue la publication du rapport « L’apport de la culture à l’économie en France »

Cette étude, commandée par Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication,
et Pierre Moscovici, ministre de l’Economie et des Finances, et réalisée conjointement par
l’Inspection générale des finances et l’Inspection générale des affaires culturelles souligne,
comme le Premier Panorama des Industries Créatives et Culturelles en France, l’importance
des secteurs et industries culturels et créatifs dans l’économie française, en faveur du
rayonnement de la France dans le monde et de la vitalité de ses territoires.

Lire le communiqué de presse

Rapport Ministère Culture

Rapport conjoint du ministère de la Culture et de la communication et du ministère de l’économie et des finances, publié le 3 janvier 2014.
Il démontre également la valeur des activités et industries culturelles et créatives en France.

Consultez le Rapport ainsi que la Synthèse